Paroles aux évêques de la Province de Rennes

Pendant toute la Visite,  la radio FIDELITE  a permis aux 9 diocèses de Bretagne et des pays de la Loire   de mieux comprendre la place de Rome et du Vatican  dans la gouvernance de l’Eglise, en faisant entrer les auditeurs dans la démarche qui relie nos évêques au successeur des apôtres.  Chaque jour, deux de nos évêques sont revenus sur leur rencontre avec le Saint Père et les sessions de travail qu’ils ont eues dans les différents dicastères au micro d’Antony Torzec, Sophie Nouaille et Patrick Lonchampt.

Cliquez sur les liens pour écouter les interviews !

24 septembre : Mgr Denis Moutel et Mgr Delmas

 

 

 

 

25 septembre : Mgr Castet et Mgr Centène

©SophieNouaille

 

 

 

 

26 septembre : Mgr Le Vert et Mgr Souchu

 

 

 

 

27 septembre : Mgr James et Mgr D’Ornellas

 

 

 

 

 

28 septembre : Mgr Scherrer et Mgr Le Saux

Porter la Parole du Christ

Ce 27 septembre, Les évêques se  sont retrouvés dans la cathédrale de Rome, la Basilique saint Jean de Latran,  dernière étape de leur pèlerinage à Rome. Saint Jean de Latran, c’est aussi le siège épiscopale de Benoît XVI. Les évêques et tous les catholiques qui effectuent leur pèlerinage à Rome  renouvellent en ce lieu leur profession de foi baptismale sur les lieux- mêmes où au lendemain des persécutions et durant des siècles, des générations d’hommes et de femmes sont devenues chrétiennes dans la nuit sainte de Pâques.

Laïcité de l’Etat, laïcité de la société ?

Dans le cadre de la visite ad limina, le Cardinal Jean-Pierre Ricard a donné une conférence sur le thème de la laïcité au centre Saint Louis des Français à Rome  ce  jeudi  27 septembre.

 

Eminences, Excellences,
Monsieur l’Ambassadeur,
Chers Pères,
Mesdames, Messieurs,

Le mot de laïcité si utilisé aujourd’hui en France a un sens d’une grande plasticité. La laïcité est souvent invoquée pour justifier des combats ou des refus extrêmement divers. La Revue de Presse de la Conférence épiscopale française cite régulièrement des articles de quotidiens et d’hebdomadaires dans lesquels nous trouvons des prises de position en faveur d’une défense de la laïcité. Ce qui me frappe dans ces prises de parole, c’est le glissement qui s’opère depuis une dizaine d’années, au moins dans certains secteurs de l’opinion, d’une laïcité de l’Etat à une laïcité de la société. Je dis tout de suite ma propre position et ce sera le contenu de mon intervention : ce glissement me paraît indu. C’est l’Etat qui est laïc, ce n’est pas la société. Celle-ci est plurielle.

I – LA LAÏCITE DE L’ETAT

1) La laïcité selon la République

Vous savez que nous ne trouvons pas de terme de laïcité dans la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat de 1905. Mais nous trouvons l’adjectif laïc comme un qualificatif donné à la République française dans la Constitution de 1958. A l’article 2, il est dit : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. ». La laïcité de la République désigne la neutralité de l’Etat et son indépendance vis-à-vis des fois religieuses et des convictions philosophiques. Laïc, l’Etat n’est inféodé à aucune religion, ce qui ne veut pas dire qu’il n’a pas de relation avec elles. D’ailleurs, la République française connaît dans son fonctionnement plusieurs modes de relation : La Séparation selon la loi de 1905, le Concordat dans les trois départements d’Alsace-Moselle, le régime particulier de la Guyane française (avec l’ordonnance royale de 1828), les décrets Mandel de 1939 dont bénéficient la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie et Saint-Pierre-et-Miquelon, sans parler du cas tout à fait particulier de Mayotte. C’est malgré tout la Loi de séparation du 9 décembre 1905 qui donne sa coloration particulière à la laïcité en France, à ce que l’on a appelé « la laïcité à la française ». Lire la suite

L’urgence de la Nouvelle évangélisation

Image

Une année de la foi qui va s’ouvrir, le Synode des évêques pour la nouvelle évangélisation qui se tiendra du 7 au 28 octobre à Rome, l’anniversaire des 50 ans du Concile Vatican II…Une année pour retrouver la source de notre foi, une année de vraie conversion intérieure pour transmettre la Lumière au monde. Mgr Rino Fisichella, Président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, a transmis aux évêques présents  ce jeudi 27 septembre l’urgence de cette évangélisation !

 » L’Année de la foi est une invitation à une conversion authentique et renouvelée
au Seigneur, unique Sauveur du monde »
Benoit XVI, Porta Fidei

Mgr Rino Fisichella

Evêques et pèlerins à Rome

Image

La Visite ad limina, c’est aussi et beaucoup un pèlerinage ! Les évêques ont pris le temps de la prière et de la célébration : célébrations comme tous les pèlerins aux quatre basiliques majeures. Temps privilégié pour prier et célébrer ensemble, en collégialité, en frères dans l’épiscopat à la suite des apôtres. Temps aussi privilégié aussi pour chaque pasteur de porter son diocèse dans la prière et accueillir la grâce de l’Esprit.

à Saint Paul Hors les Murs

Célébration présidée par Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque de Tours

Avec l’arrêt des persécutions et la promulgation des édits de tolérance envers le christianisme, au début du IVème siècle, l’empereur Constantin fit faire des fouilles sur les lieux de la cella memoriae où les chrétiens vénéraient la mémoire de l’Apôtre Paul, décapité entre 65 et 67, sous Néron. C’est sur cette tombe, située sur la Via Ostiense, à environ 2 km hors de la muraille aurélienne qui ceinture Rome, qu’il fit élever une basilique, consacrée par le pape Sylvestre, en 324.

Evangélisation des peuples

Image

La Congrégation pour l’évangélisation des peuples (Congregatio pro Gentium Evangelisatione) est la congrégation de la Curie romaine chargée des œuvres missionnaires et des activités qui y sont liées. Elle est plus connue sous son ancienne dénomination « Sacrée congrégation pour la propagation de la foi » (Sacra Congregatio de Propaganda Fide).

Cardinal Fernando Filoni